PRESENTATION

   La Boum Zenfants  plonge petits (et grands) dans un voyage dansant et interactif dans l’Océan Indien.

  Deux personnages venus d’ici et d’ailleurs débarquent, avec l’enthousiasme en bandoulière, danses et musiques dans les valises pour emmener les enfants dans un voyage créatif, initiatique et jovial.

Faly (Loya) le passionné des sons, a ramené de ses pérégrinations une jolie collection de rythmes et mélodies des îles mascareignes et d’Afrique australe, il a appris à voyager grâce à la musique et propose aux enfants de les guider vers ces contrées lointaines et exotiques.

Son amie et complice Lalao (Sophie Lephay) l’accompagne. Elle a appris à voyager grâce au souffle, au mouvement, à la danse. S’ancrer pour mieux partir. Voilà le train du lien qui passe, l’énergie  les embarque et c’est parti ! Sur la route, de la danse, des chants et jeux créatifs pour un joyeux parcours tropical initiant les enfants aux rythmes et sons  de l’Océan Indien.

 

NOTE D’INTENTION

 

Loya  originaire de l’Océan indien souhaitait faire découvrir les rythmes et danses de l’Océan Indien aux enfants.

La rencontre avec la comédienne, chanteuse Sophie Lephay les emmène sur le chemin de ce voyage ludique et éducatif. Apprendre à voyager léger pour aller plus loin, en soi et vers l’autre, découvrir, s’ouvrir. Etre à la fois créateur et spectacteur, savoir proposer et écouter, inventer et imiter, être pleinement soi et s’ouvrir à l’autre. En jouant sur les rythmes tropicaux, les enfants laissent leur créativité s’exprimer, leur corps danser, leur voix chanter, pour mieux rencontrer l’autre comme soi-même. Un voyage autant initiatique qu’énergétique, intérieur et extérieur, profond et léger, pour un moment de partage intense et joyeux.

 

VIDEO

Boum Zenfants (boum interactive)

Unique représentant de l’Électro Maloya et explorateur de l’Electro Austral, l’artiste Loya propose un voyage électronique lors d’une boom envoûtante et décalée, rythmée par des musiques et sonorités venues tout droit de l’Océan Indien et de l’Afrique Australe. Accompagné par la danseuse et comédienne Sophie Lephay , cette nouvelle forme destiné aux enfants se veut un moment unique de danse et de fête !

L’EQUIPE

 

Sébastien Lejeune / LOYA

Né sur l’île de La Réunion où il a grandi dans une famille de culture tamoul, c’est en métropole qu’il a décidé de devenir musicien professionnel. Après de nombreuses années passées à étudier la guitare, il découvre la musique électronique et les outils de M.A.O. Cette découverte agit comme une véritable révolution dans sa manière d’appréhender les processus de composition et d’improvisation.

Passé par de nombreuses formations musicales évoluant dans divers registres (jazz, metal, gnawa), c’est de manière tardive qu’il décide de revenir aux musiques qui ont bercé son enfance à la Réunion : maloya réunionnais, séga mauricien, musiques tamoul, musiques des Comores et de Madagascar. Si elles ne l’ont jamais vraiment quitté, ces musiques ont néanmoins tardé à représenter une source d’inspiration. Il n’envisageait pas de s’en inspirer directement, ou du moins de les utiliser en tant que matière sonore pour ses compositions électroniques. Et pourtant, ces traditions musicales méconnues du public occidental renferment des potentialités immenses pour l’ouverture de nouvelles esthétiques dans les musiques électroniques. Rythmes ternaires, samples de percussions traditionnelles telles que le kayamb réunionnais, utilisation des chants tamouls … Autant d’éléments qu’il n’avait jamais entendus dans la musique électronique jusqu’ici.

 

Sophie Lephay

La musique (chant, flûte traversière), la danse (classique, contemporaine, jazz, africaine…) et le théâtre font partie de son univers depuis l’enfance.

Plus tard, elle continue de se former, entre autres au Cours Florent, au Studio Alain De Bock à Paris où elle suit un cursus de formation professionnelle en art dramatique puis intègre le Conservatoire de Rouen en chant lyrique, théâtre et musiques actuelles.

Elle chante dans diverses formations (jazz, chansons françaises…) puis écrit ses propres chansons et crée plusieurs spectacles musicaux (« Eh! Dites l’oiseau… »spectacle musical autour des chansons d’Édith Piaf, et divers spectacles tout public et jeune public)

Elle collabore également avec diverses compagnies de théâtre et productions de spectacles musicaux comme les Misérables en concert.